Guillaume, hémophile passionné de sport

« Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » : C’est grâce à cette leitmotiv que Guillaume Escotte, malgré une hémophilie A sévère, entreprend sa vie.

Jeune papa, Guillaume est aussi marathonien, pratique le basket et le tir à l’arc (entre autres). Il est suivi au CTH de Bicêtre depuis ses 3 ans, et échange régulièrement sur ses activités sportives avec son équipe soignante

Guillaume n’est pas un surhomme : des épisodes hémorragiques, il en a. Parfois, sa maladie le rattrape par des hémarthoses articulaires mais grâce à cette vidéo, il nous montre qu’avec de la volonté et un bon suivi médical, on peut tout faire.