Veille scientifique janvier-février 2018

Veille scientifique - Actualités recherche

Sanofi fait son entrée sur le marché de l’hémophilie

Le laboratoire français s’offre Bioverativ, une spinoff de Biogen pour 11,6 milliards de dollars, pour se renforcer dans les maladies rares. Après avoir échoué à mettre la main sur l’américain Medivation puis sur le suisse Actelion il y a deux ans, Sanofi a enfin bouclé une acquisition aux Etats-Unis, pour un montant de plus de 11,6 milliards de dollars. Le groupe a annoncé qu’il avait fait une offre au spécialiste du traitement contre l’hémophilie Bioverativ.

Rappelons par ailleurs que le groupe français a renégocié au début janvier son partenariat avec la biotech américaine Alnylam pour reprendre les droits mondiaux sur le fitusiran, un traitement basé sur la technologie dite « d’interférence ARN » qui cible aussi les troubles de la coagulation.

Le marché de l’hémophilie (10 milliards de dollars) connaît une croissance de 7 % par an en moyenne du fait de l’évolution des traitements à la demande, à courte durée d’action (Baxter, Bayer, Pfizer, Novo…) vers des traitements prophylactiques, à durée d’action longue. L’Eloctate pour le traitement de l’hémophilie A (80 % des cas) et l’Alprolix pour le traitement de l’hémophilie B, que Sanofi récupère avec l’acquisition de Bioverativ sont tous deux des traitements basés sur une technologie particulière dite de « protéine de fusion » à longue durée d’action.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/0301186226014-sanofi-pret-a-annoncerun-rachat-a-115-milliards-aux-etats-unis-2146946.php


Roche: le CHMP recommande l’Hemlibra contre l’hémophilie A avec inhibiteur

Roche a obtenu de l’organe consultatif de l’Agence européenne des médicaments (EMA) une recommandation d’homologation pour son nouveau médicament prophylactique Hemlibra (emicizumab) dans l’indication contre l’hémophile A chez les patients présentant une inhibition du facteur VIII. L’opinion du CHMP constitue une étape intermédiaire sur la voie d’une approbation de médicament par la Commission européenne.

Roche indique pour sa part que la recommandation du CHMP se base sur les conclusions de ses études de phase III Haven 1 et 2 et que cette série de recherche comporte encore deux volets en cours, examinant l’Hemlibra chez des patients présentant ou non une inhibition aux traitements de substitution au facteur de coagulation VIII.

L’Hemlibra est un anticorps bispécifique, destiné à réunir les facteur IXa et X nécessaires à l’activation du processus de coagulation.

http://www.zonebourse.com/ROCHE-HOLDING-68997/actualite/Roche-le-CHMP-recommande-lHemlibra-contre-une-forme-d-hemophilie-A-25876886/


Roche: l’UE donne son feu vert au médicament Hemlibra contre l’hémophilie

La Commission européenne a approuvé le médicament Hemlibra de Roche pour le traitement de l’hémophilie, a annoncé fin février le laboratoire bâlois. Ce traitement peut être utilisé à titre préventif chez les personnes atteintes d’hémophilie de type A avec des inhibiteurs de facteur VIII. Un patient sur trois développe ce type spécifique de maladie, conduisant à un risque accru de saignements potentiellement dangereux, a précisé le groupe pharmaceutique dans un communiqué. En novembre 2017, l’Agence américaine des médicaments (FDA) avait homologué Hemlibra pour traiter ce type d’hémophilie.

http://www.zonebourse.com/ROCHE-HOLDING-68997/actualite/Roche-l-UE-donne-son-feu-vert-aumedicament-Hemlibra-contre-l-hemophilie-26070186/


Sanofi marque des points face à Novo Nordisk dans l’hémophilie

Le laboratoire ravit à Novo Nordisk la biotech belge Ablynx pour 3,9 milliards d’euros. Il étoffe son portefeuille en hématologie et dans le domaine des anticorps.

Une semaine après avoir racheté Bioverativ, Sanofi s’offre la biotech Ablynx que convoitait aussi le danois Novo Nordisk. Pour convaincre le conseil d’administration de la société belge, Sanofi s’est montré beaucoup plus généreux que son concurrent, en mettant 3,9 milliards d’euros cash sur la table quand le danois s’était vu éconduire après avoir proposé 2,6 milliards.

Les deux groupes avaient chacun une collaboration avec la société basée à Gand et tous les deux étaient, avant tout, intéressés par le premier produit d’Ablynx, le caplacizumab, en attente du feu vert des autorités de santé européennes, pour le traitement d’une maladie hématologique rare. Reprendre Ablynx prend un sens supplémentaire maintenant que Sanofi a acquis Bioverativ, une société justement spécialisée dans les maladies hématologiques, telles que l’hémophilie mais disposant aussi de projets dans des maladies rares des globules rouges comme la drépanocytose ou la thalassémie. Sans oublier la reprise par Sanofi à Alnylam du développement du fitusiran « Est-ce une bonne idée, d’aller dans les maladies hématologiques, maintenant et de cette façon ? C’est une question, observe un analyste mais on a beaucoup reproché à Sanofi de développer des produits tout azimut. Au moins cette fois, il y a une vraie cohérence. »

https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/0301219637937-sanofi-va-racheter-labiotech-belge-ablynx-pour-39-milliards-deuros-2148915.php


Catalyst Biosciences annonce des résultats positifs pour l’hémophilie B Catalyst

Biosciences a présenté des données positives des essais cliniques de phase I/II du produit CB2679d lors d’une présentation au 11ème Congrès annuel de « The European Association for Haemophilia and Allied Disorders (EAHAD) » à Madrid. Le produit est développé pour un traitement prophylactique par voie sous cutanée traitant l’hémophilie B.

Les résultats ont mis en évidence une augmentation constante du taux de facteur IX suite à des injections journalières de CB2679d pendant 6 jours. Selon le Docteur John Pasi (Professor of haemostasis and thrombosis at Barts and The London School of Medicine and Dentistry), ce traitement a le potentiel de rétablir l’activité coagulante et par conséquent améliorer considérablement la qualité de vie des patients souffrant d’hémophilie B.

https://www.technologynetworks.com/drug-discovery/news/catalyst-biosciences-announces-positive-top-line-data-for-potential-hemophilia-b-treatment-297398