Carnet de santé numérique : après l’étude auprès des patients, les professionnels de santé sont également invités à s’exprimer sur le sujet.

Après les réponses de plus de 400 patients sur leurs besoins et attentes sur le carnet de santé numérique, l’Association française des hémophiles, la filière des maladies hémorragiques constitutionnelles (MHEMO) et le groupe THE3P, lancent maintenant une étude auprès des professionnels de santé des centres prenant en charge des maladies hémorragiques constitutionnelles.

Objectifs de cette étude :

  • Connaître et comprendre les habitudes d’utilisation du carnet de santé papier actuel, par les professionnels de santé lors des consultations au centre.
  • Analyser les besoins et les attentes des professionnels de santé concernant le futur carnet de santé numérique.

Déroulement :

  1. Décembre 2018 – janvier 2019 : une étude qualitative a été réalisée auprès d’un échantillon de professionnels de santé, médecins, infirmières, pharmaciens, kinésithérapeutes.
  2. Février 2019 : un questionnaire quantitatif sera élaboré à partir des résultats de cette étude et testé auprès d’un échantillon de professionnels de santé.
  3. Mars 2019 : le questionnaire final sera envoyé à tous les professionnels de santé des centres pour recueillir leur avis

Nous comptons donc sur la participation d’un grand nombre de professionnels de santé afin de définir précisément leurs besoins. Ceux ci compléteront les données issues de l’étude patients et l’ensemble permettra de définir le cadre du futur carnet de santé numérique.